Système social (19 blagues)

16 ans pour baiser, 18 ans pour regarder du porno.
16 ans pour fumer, 18 ans pour acheter des cigarettes.
16 ans pour rejoindre l’armée, 18 ans pour jouer à Call of Duty.

La logique des Anglais.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Sur une route de montagne, trois voitures se suivent : une Logan, suivie d’une Ferrari, elle-même suivie par une Porsche.
Soudain, à la sortie d’un virage sans visibilité… un CAMION !!!
La Logan se plante dans le camion, la Ferrari dans la Logan et… bien sûr, la Porsche dans la Ferrari.

Les trois voitures sont détruites.

Un jeune cadre sort de la Porsche en s’exclamant :
— Ho la la ! 15 jours de salaire… !!!
Un trader sort de la Ferrari en criant :
— Ça fait chier ! 3 semaines de salaire !!!
Et enfin, en pleurant, M. Dupont, le chauffeur de la Logan :
— Ouinnnn, 3 ans de salaire !!!

Et les deux autres de lui répondre :
— Faut vraiment être con pour acheter une voiture aussi chère !!!

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Au bord de l’eau, dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs thons.

L’Américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :
— Pas très longtemps, répond le Mexicain.
— Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus ? demande l’Américain.

Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.

L’Américain demande alors :
— Mais que faites-vous le reste du temps ?
— Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie.

L’Américain l’interrompt :
— J’ai un MBA de l’université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New York, d’où vous dirigeriez toutes vos affaires.

Le Mexicain demande alors :
— Combien de temps cela prendrait-il ?
— 15 à 20 ans, répond le banquier américain.
— Et après ?
— Après, c’est là que ça devient intéressant ! rit l’Américain. Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions.
— Des millions ? Mais après ?
— Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Demandez à un socialiste ce qu’il reproche au capitalisme, et il vous donnera plein de raisons.
Demandez à un capitaliste ce qu’il reproche au socialisme, et il vous décrira le capitalisme.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Humour d’un jour de grève

Je vous propose de vous donner un exemple de lettre de motivation pour rentrer à la RATP.

Attention, les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite. Donc à prendre avec humour.

Madame, Monsieur le Directeur des Relations Humaines Intra-RATP,

Actuellement salarié dans le secteur privé, je vous soumets ma candidature pour un poste de cheminot à la RATP. La solidarité entre collègues de travail qui règne dans votre entreprise et le sens aigu de la qualité du service qu’on y développe motive cette candidature spontanée que je souhaite voir couronnée de succès.
Mes prétentions salariales importent peu étant donné que nous rediscuterons chaque année avec vigueur des augmentations auxquelles vous saurez donner des réponses positives (situation qui m’est inconnue à ce jour). Désireux de m’associer à la cause, je saurai exploiter mon expérience de la marche à pieds, les jours de grève, pour défiler aux côtés de vos meilleurs employés.
J’optimiserai ainsi cette journée chômée que vous ne manquerez pas de me payer.
Cet avantage social fait partie des nombreuses motivations de ma candidature : dans le privé, quand je ne peux pas me rendre à mon travail pour cause de grève des transports, on me retire un jour de mes congés annuels !
Cette pression patronale injuste ne tient aucun compte des efforts laborieux que je produis au service d’un capitalisme inhumain. J’aspire donc, dorénavant, à profiter au mieux de la souplesse des outils productifs de la RATP (incidents techniques, accidents voyageurs, suppression d’interconnexion…) pour freiner mes dangereuses surcapacités de travail.

Je suis à votre disposition pour que nous nous entretenions plus avant de ma conception du service public et de mes incompétences à le développer pour m’intégrer au mieux à vos équipes.

Cordialement.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Il y avait un type qui était communiste, mais il l’est pas resté longtemps, il est redevenu normal.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Je suis en train d’écrire le scénario de « Goodbye Tatcher ».

C’est une personne qui se réveille du coma, le capitalisme est tombé pendant son sommeil mais son cœur ne supporterait pas le choc de la nouvelle vie dans le socialisme. Sa famille ruse et la fait taffer dans une fausse startup.
Son fiston met des portraits d’Elon Musk dans le salon, ses voisins ne comprennent pas pourquoi elle continue de se lever à 6h du matin alors qu’il n’y en a plus besoin. Elle pense que ses voisins sont des chômeurs longue durée ultras cyniques qui rigolent quand ils la voient trimer.
Son fiston a dû vendre la mèche à la distribution générale du quartier et installe un faux terminal de paiement relié à rien, les banques ont déjà été dissoutes. On lui fait une fausse carte de fidélité et ses yeux brillent à chaque fois qu’elle la sort.
Le doute s’installe quand elle voit les usagers ne pas payer. Une seule explication rationnelle, le quartier est gangrené par la mafia qui en veut au sacro-saint rêve américain. Elle hurle qu’elle votera fasciste, son fils se voit déjà faire un bureau de vote en carton-pâte.
Il faut faire tout un tas d’interfaces web à la con pour commander des produits à la con dont elle a pas besoin et reproduire son bonheur marchand. La famille passe un deal avec le Muséum du Capitalocène : ils piochent dans la réserve et ramènent aussi vite que c’est jeté à la poubelle.

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

— Je vis aux crochets de la société, parasitant le travail des autres, en ne foutant rien.
— Assisté ! Ordure !
— Mais non, je suis actionnaire !
— Ah, mais il fallait le dire cher Monsieur ! Quelle créativité ! Quelle prise de risque ! Quelle capacité d’initiative !

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Journal intime du déménagement en province

12 août. On a emménagé aujourd’hui dans notre nouvelle maison dans une Haute-Savoie ensoleillée. Cet endroit est vraiment magnifique. Les montagnes sont si majestueuses, je suis impatient de les voir couvertes de neiges. J’adore cet endroit.

14 octobre. La Haute-Savoie est l’endroit le plus beau de la planète. Les feuillages passent par toutes les nuances du rouge et de l’orange. Je suis allé en promenade dans ces belles montagnes et j’ai aperçu des cerfs. Ils sont tellement gracieux. Ce sont sans doute les animaux les plus merveilleux sur terre. J’ai l’impression d’être au paradis, j’adore cet endroit.

11 novembre. Bientôt l’ouverture de la chasse aux cerfs. J’ai du mal à imaginer qu’on puisse tuer des créatures aussi adorables. J’espère qu’il va bientôt neiger.
J’adore cet endroit.

2 décembre. Il a neigé cette nuit. Au réveil, j’ai vu que tout était recouvert de blanc. On dirait une carte postale. Nous sommes partis pour déblayer la neige sur les marches et nous avons dégagé le chemin d’accès à la pelle.
Nous avons fait une bataille de boule de neige (j’ai gagné), mais le chasse-neige est passé, nous avons dû reprendre les pelles. Quel endroit merveilleux, j’adore la Haute-Savoie.

12 décembre. Encore de la neige, cette nuit. J’adore. Le chasse-neige nous a refait une farce en encombrant le chemin. J’adore cet endroit.

19 décembre. Encore de la neige cette nuit. Je n’ai pas pu aller travailler. Le chemin était obstrué par la neige. Je suis exténué à force de pelleter. Enfoiré de chasse-neige.

22 décembre. Cette merde blanche est encore tombée toute la nuit. J’ai des ampoules plein les mains à cause de la pelle. Je suis sûr que le chasse-neige est planqué dans le virage et attend que j’aie dégagé le chemin. Le connard !!!

25 décembre. Joyeux Noël de merde ! Encore cette saloperie de neige. Si seulement je pouvais mettre la main sur le fils de pute qui conduit le chasse-neige. Ma parole je lui fais la peau à ce con. Je me demande pourquoi ils n’ont pas rajouté de sel sur la route pour faire fondre cette putain de glace.

27 décembre. Encore cette merde blanche, la nuit dernière. Je suis resté enfermé trois jours, sauf pour dégager le chemin à chaque passage du chasse-neige. Je ne peux plus aller nulle part. La voiture est restée enfouie sous un tas de neige. Le gars de la météo dit qu’on doit s’attendre à 25 cm de merde cette nuit. Vous avez une idée de combien de pelletées ça représente, 25 cm de neige ?

28 décembre. Le météorologue de mes deux s’est fichu dedans. Cette fois c’est plus de 80 cm qu’il est tombé. À ce train-là, ça ne fondra pas avant l’été. Le chasse-neige est resté coincé sur la route, et l’autre burne est venu à la porte pour m’emprunter une pelle ! Après lui avoir raconté que j’ai déjà bousillé 6 pelles en dégageant la neige qu’il balançait dans mon allée, je lui ai cassé la dernière sur la gueule !

4 janvier. J’ai quand même pu sortir aujourd’hui. Je suis allé au magasin acheter de la nourriture, et sur le chemin du retour, un con de cerf est venu emplafonner l’avant de ma voiture. Il a fait 700 EUR de dégâts ! On devrait massacrer ces putains de bestioles. Je croyais que les chasseurs les avaient toutes tuées en novembre.

3 mai. J’ai conduit la voiture au garage en ville. Vous me croirez si vous voulez, la caisse est toute rouillée à cause de cette saloperie de sel qu’ils ont mis partout sur la route.

10 mai. Les déménageurs sont là. On retourne à Paris. Je n’arrive pas à imaginer que quelqu’un de sain d’esprit puisse avoir envie de vivre dans ce pays de merde !

🔗Voir la blague
😯 😝 😂

Pour la préparation du projet Apollo, la NASA entraînait certains astronautes sur les terres d’une réserve indienne Navajo en Arizona. Un jour, un ancien Navajo et son fils qui menaient leur troupeau de moutons au pâturage, arrivèrent en vue de l’équipe spatiale. Le vieil homme qui parlait uniquement le Navajo, posa une question que son fils traduit :
— Que font donc ces gars dans leur grand complet ?

Un membre de l’équipe lui répondit qu’ils étaient entrain de s’entraîner pour leur voyage sur la lune. Le vieil homme devint tout fiévreux et demanda s’il pouvait envoyer un message à la lune avec les astronautes.

Voyant une opportunité promotionnelle, les gens de la NASA trouvèrent un enregistreur.
Quand le vieil homme eut enregistré son message, ils demandèrent à son fils de le traduire. Il refusa. Les gars de la NASA allèrent sur la réserve à la rencontre des natifs, leurs firent écouter le message et demandèrent la traduction. Les gens s’esclaffaient mais refusaient de traduire le message du vieil homme à la lune.

L’équipe appela un traducteur officiel du gouvernement.
Voici la traduction qu’il fit du message :
— « Surveillez bien ces gars, ils sont venus pour vous voler votre territoire ! »

🔗Voir la blague
😯 😝 😂