Docteur, prescrivez-moi des somnifères puissants, je n’arrive pas à dormir avec ceux que vous m’avez prescrits la dernière fois.
— Bon, répond le doc, je vais vous donner ce qu’il y a de plus fort. Mais ce sont des suppositoires. Cela ne vous gêne pas j’espère.
— Pas du tout. Merci Docteur et au revoir.

Le lendemain le gars revient voir le toubib :
— Euh, dites-moi… Vous n’auriez pas quelque chose d’un peu moins fort ? Parce qu’hier soir, je me suis endormi avec le doigt dans le trou du cul quand-même !