Comme vous le savez tous, il y a une école des aventuriers.

Tous les jeunes de toutes les races du monde qui cherchent danger et richesse passent forcément par cette école.
Notre histoire se passe lors d’un cours…
Le professeur, un guerrier niveau 20 avec armure qui brille et tout et tout, annonce à ses trois élèves du jour, un elfe, un nain et un orque, le programme :
— Aujourd’hui on va s’entraîner à la discrétion ! Je vous explique la scène, et ce que vous allez devoir faire. Vous êtes en train de fouiller un entrepôt, quand la milice débarque ! Vous devez vite vous cacher dans un sac, et si jamais un milicien inspecte rapidement votre sac, vous faire passer pour autre chose. Compris ? Alors à toi l’elfe, cache-toi !

L’elfe se met au fond du sac, referme sur sa tête et attend.
Le professeur mime le milicien, et met un petit coup de pied dans le sac. À ce moment on entend un miaulement strident !
— Aaah ce n’est qu’un chat… Bien joué l’elfe. À toi le nain.

Le nain se cache à son tour, et rebelote, une petite attente et le prof met son coup de pied. Cette fois le sac s’agite, et on entend plein de couinements !
— AH ! Des rats !!!… Bravo le nain, bonne idée ! Bon, a toi l’orque.

L’orque rentre dans son sac, et attend patiemment. Le professeur s’approche, et donne son shoot. Pas de réaction du sac.
— Humm, se dit le prof, il n’a pas dû sentir, un autre.

Re-shoot dans le sac, un peu plus fort. Toujours pas de réaction.
— Bon, j’ai compris…

Le professeur sort sa botte +5, prend son élan… Et donne un coup de pied monumental dans le sac, qui vole et s’écrase contre le mur du fond.

Et là, on entend une toute petite voix qui sort du sac…
— Patate, patate !