Cela faisait deux ans que ma petite amie et moi sortions ensemble, et nous avions décidé de nous marier. Ma petite amie était un rêve !

Il y avait seulement une chose qui me tracassait : sa plus jeune sœur, ma future belle sœur, qui avait vingt ans, portait minijupes serrées et chemisiers tombants. Elle se penchait régulièrement en avant quand elle était près de moi, j’avais ainsi une vue particulièrement plaisante de ses dessous. C’était délibéré et elle ne l’avait jamais fait avec d’autres personnes.

Un jour, elle m’a appelé et m’a dit qu’il fallait que je vienne vérifier les invitations de mariage.
Elle était seule quand je suis arrivé. Immédiatement elle m’a chuchoté que j’allais bientôt être marié, qu’elle avait pour moi des sentiments et du désir qu’elle ne pouvait et qu’elle ne voulait surtout pas surmonter.

Elle m’a avoué qu’elle voulait faire l’amour avec moi juste une fois avant que je sois marié avec sa sœur.

J’étais complètement abasourdi et ne pouvais dire un mot.

Elle m’a alors dit :
— Je vais en haut dans ma chambre, et si tu veux passer à l’acte, tu montes et tu viens me prendre.

J’étais assommé, pétrifié… Je l’ai observée monter l’escalier…

Le spectacle était particulièrement troublant, et quand elle est arrivée sur le palier… elle a enlevé sa culotte et, se retournant, me l’a jetée.

Je suis resté immobile un certain temps, puis je me suis dirigé vers la porte d’entrée, je l’ai ouverte et j’ai marché directement vers ma voiture.

Mon futur beau-père se tenait dehors.

Avec des larmes aux yeux, il m’a étreint et a déclaré :
— Nous sommes très heureux que vous ayez passé notre petit test avec succès. Nous ne pouvions pas penser à un meilleur homme pour notre fille. Bienvenue dans la famille !

Moralité : Il faut toujours garder ses préservatifs dans la voiture…