Deux homosexuels prennent la décision d’avoir un bébé.
Ils obtiennent les autorisations nécessaires, font mélanger leurs semences et obtiennent l’accord d’une mère porteuse.
Lorsque l’enfant naît, ils accourent à la maternité. Quand ils voient tous les nourrissons en train de hurler brailler pleurer ils sont tout de même un peu inquiets.

Et puis l’infirmière leur désigne leur enfant, un charmant poupon souriant et d’un calme impressionnant.
Pas la moindre larme, pas le plus petit cri. Le premier homosexuel remarque alors :
— Qu’il est mignon ! c’est le seul de toute la maternité qui ne pleure pas.
Et l’infirmière de remarquer :
— Oui, mais attendez un peu qu’on lui enlève le thermomètre…