La vie privée étalée sur le net c’est comme le nudisme : au début, on est crispé, mais quand tout le monde est à poil, on s’en fout un peu.